Partager

CANOPEE, 2018-2021

Laboratoire de Biologie des Ligneux et des Grandes Cultures (LBLGC - Université d’Orléans)

La canopée est un milieu particulier des écosystèmes forestiers, présentant des microclimats et des microhabitats originaux et abritant par conséquent une communauté atypique d'insectes, avec potentiellement de nombreuses espèces patrimoniales. Il s'agit néanmoins d'un milieu assez méconnu car difficile d'accès et par conséquent largement sous-échantillonné. Avec les changements globaux, les dépérissements forestiers tendent à être de plus en plus fréquents et cela induit des transformations graduelles et profondes des canopées. Un certain niveau de dépérissement, en modifiant les microclimats et les micromilieux de la canopée, pourrait ainsi favoriser ou altérer la biodiversité forestière. Le projet CANOPEE ambitionne de lever un verrou technique en utilisant des méthodes innovantes, et un consortium original associant laboratoires académiques, muséum d'histoire naturelle, associations naturalistes, et l'ONF afin d'étudier les canopées. L'objectif général est l'exploration des liens entre l'état sanitaire des chênes pédonculés et la biodiversité des insectes associés à ce milieu particulier. Le projet s'intéressera à la diversité des insectes présents dans les canopées de chênaies plus ou moins dépérissantes de la région Centre-Val de Loire, en termes de communautés et de populations, et en utilisant des outils d'identification classiques et innovants, comme l'ADN environnemental. Le projet s'intéressera aussi aux effets des dépérissements sur deux facteurs susceptibles de moduler cette biodiversité : les microclimats de la canopée et la prédation exercée par les oiseaux insectivores.